“Sur la sellette”

Sur la sellette, une forme n’est pas le produit d’une construction, d’un ajout d’éléments, mais d’une croissance, comme il en va pour le corps humain.
Au départ, cette sorte d’œuf qu’est la balle d’argile reçois en son centre qui transmet à sa terre son propre équilibre corporel. Puis, mais cette fois-ci à la différence du nouveau-né, c’est dans ces mains que l’ébauche grandit, générant rapidement son état ‘’d’adulte ‘’.
Et c’est bien là l’intention du modeleur d’élever ses formes à l’image de sa propre stature.