Sculpture Original ‘’ la Terre ”

 Mon modèle, une femme (la terre) est paré des attributs représentant le rite qui (d’une façon subjective) apparaît comme une communication souterraine avec l’espace, le temps et la vie.

Le rite est le lien qui unit l’homme à la terre, lui apportant connaissance et « pouvoir ».
« Pouvoir » non pas au sens dominateur de notre époque, mais dans un sens primitif : Sorte d’action magique en accord avec la communauté et l’environnement.

Le rite permet la communication avec l’être initial qui vit dans l’homme. L’humain en relation avec la vie/la mort.
Au-delà de la simple relation matérielle qui existe entre la danse de la pluie du sorcier et le phénomène de la pluie, on pressent une relation beaucoup plus poétique et magique entre le psychisme humain et le mystère animal.

Cette danse rituelle peut paraître dérisoire à notre esprit rationaliste, elle est en faite beaucoup plus proche de nous que semble l’indiquer l’environnement technologique .