“Journal de bord”

Tous les jours j’arrivais à 9h. Je faisais une pose au déjeuner et je finissais ma journée à 16h30.

Chaque jour j’avais le même rythme de travail.

1.Travail de la terre, modelage et création d’une sculpture.
Pétrissage de la terre (Grès) : Je prends la terre dans le tonneau où elle est conservée. Puis je la malaxe jusqu’à ce qu’elle ne soit plus collante sur la table, quand je la frappe il faut que rien n’accroche à ma table de travail.

Après je fais des plaques : je prends la terre, je la mets au milieu de mes 2 barres, avec le fil je coupe à la bonne épaisseur en me servant des barres qui sont le gabarit. Avant de recouper je tape mon morceau de terre pour pas qu’il glisse. Je recoupe un autre morceau que je poserai en décalage sur le morceau précédent, je répète l’opération jusqu’à ce que j’ai obtenu la quantité nécessaire pour l’objet que je veux faire.

A l’aide d’un rouleau, j’étale la terre pour qu’elle fasse toute la largeur de mes deux barres, en gardant toujours la bonne épaisseur, avec mon rouleau je reste toujours sur les barres. Si c’est trop long, je coupe et rajoute sur la largeur.

Une fois que c’est terminé je positionne ma plaque pour en faire un cylindre.
Je renouvèle cette opération pour monter mon cylindre plus haut. Pour faire coller les morceaux entre eux je vais mettre de la barbotine, auparavant je fais des coupes sur le haut du cylindre pour que la barbotine face son effet de colle.

Pour fabriquer ma barbotine, j’écrase des morceaux secs de terre avec un marteau, puis je les filtre au tamis, et je recueille cette poussière de terre dans un bol, j’ajoute de l’eau au même niveau que la poussière, j’attends que la poussière ait absorbé l’eau, je remue avec un outil en bois. Après je peux l’utiliser.